Cela y ressemble !

Il vous est arrivé peut-être un jour d'être en indélicatesse avec les responsables de votre église qui ont décidé de vous faire des pressions pour vous faire taire ou vous voir quitter l'assemblée.

Vous êtes vicime et, en lisant ce court texte, vous allez comprendre.

La victime

La diffamation est une arme particulièrement dangereuse pour celui qui en fait les frais, selon les psychiatres.

La mise en réceptivité de la victime : le malfaiteur harcèle sa victime sans qu’elle puisse se défendre par tous les moyens (menaces, lettres anonymes, dénonciations, rumeurs) et enfin, publication au grand jour de « pièces à conviction ».

La suggestion : il s’agit d’intimider, de paralyser la personne pour l’affaiblir psychologiquement, physiquement et socialement.

L’univers de la diffamation est morbide, chargé de haine et ces souhaits chargés émotionnellement peuvent pousser la victime à se suicider.

Lire la suite de cet article...